Bien sur, la ressemblance avec iTunes est pour le moins frappante. Miro se propose d'analyser vos répertoires afin de constituer une vidéothèque et pouvoir retrouver n'importe quelle vidéo rapidement. Le logiciel y insère également les vidéos téléchargées depuis un des services précédemment cité. Le système de playlist est assez sympa pour qui veut se passer des clips viéos par exemple. Miro gère bien entendu le mp3, mais là, passez votre chemin, il n'est vraiment pas fait pour la musique...

J'ai donc installé Miro pour Windows. Et là je dois dire qu'à la curiosité et surgit un courant de doute. Je voyais en Miro un potentiel énorme, ayant déjà essayé les versions précédente. En plus du téléchargement un brin longuet (je vous conseille de le télécharger depuis les serveurs de Clubic), l'installation m'a écoeuré d'entrée de jeu. Passons les classiques étapes de l'installeur, le player met trois plombes à sa lancer et une fois lancé, on constate que nous avons là un client très lourd et très peu réactif.

Miro ressource mémoire

J'ai pourtant essayé sur deux machines : mon portable qui se fait très vieu et la ça a été l'horreur. Mon PC de bureau, qui tient très bien la route, ne m'a pas convaincu plus que ça. Les téléchargements depuis Youtube ou Dailymotion sont très long (la aussi, connexion Free dégroupé ou non, le résultat a été presque le même).

Du coup le résultat est vraiment mitigé. J'aurai souhaité un client tous légers, qui, avec des fonctions aussi minimalistes, fassent le taf et correctement. J'aime l'idée de pouvoir centraliser ses "Web video" en un seul point, j'aime l'idée d'avoir un player dédié à la vidéo. Bien sur, il y à des petits gadgets comme le gestionnaire Bittorrent intégré ou la gestion de la haute définition mais non, ça ne lui donne pas plus de saveur.

L'équipe de développement de Miro (qui est un logiciel libre) milite pour que ne se répandent pas les verrous numériques sur les vidéos. C'est un point positif à mon goût.

Franchement, je veux rester objectif : l'idée est là et s'en est une bonne. Mais malheureusement la technique suit mal derrière et Miro aura peine en l'état à conquérir le grand marché que sont les PC sous Windows. Après, je sais très bien que les utilisateurs du système MacOS rient bien à la lecture de ce billet. Mais à la manière de Safari 3 ou de iTunes, ou de Quicktime, si on veut développer un soft pour Windows, autant le faire dans l'esprit Windows... ;)

A vous de me dire ce que vous en pensez en téléchargeant Miro ! Est-ce qu'il rame chez vous ou au contraire, est-ce que vous êtes un "Miro Addict" for Windows ? Y'a t-il des Macusers dans la salle qui voudraient témoigner ?